• Gaelle Walker

La peur et la relation victime - agresseur


et le triangle de karpman.


Parole de médié : « Elle me fait peur. Elle pollue mon équipe. Je me sens déstabilisé »


Nous évoquons fréquemment les émotions qui modifient notre comportement et notre relation à l’autre.

Celle qui est rencontrée souvent dans un conflit : la peur de l’autre.

Comment accueillir cette peur, et aider la personne à dépasser ce qui la provoque ?


La peur de l’autre accompagne l’escalade du conflit.

La peur crée une réaction de replis, de défiance, et de défense.

La peur vient de perceptions irrationnelles, et amplifiées.


La première action à mener est l’accueil de l’émotion, en la nommant, la reconnaissant et la laissant s’exprimer. L’accueil de l’émotion est un outil à part entière que nous évoquerons dans une autre publication.


La deuxième action est la gestion de cette émotion : en aidant la personne à décortiquer ce qui constitue cette réaction : l’origine des perceptions et des idées inquiétantes : d’où elles viennent ? qu’est-ce qui a pu conduire à imaginer cela ? Il est nécessaire de déconstruire les idées reçues, et les on-dit. Et ne s’attacher qu'à des éléments objectifs et tangibles : ce qui s’est passé, ce à quoi on a assisté, et non pas ce qui nous a été raconté … et les ramener à des faits réels et moins impressionnants que ce que l’on redoute.

Pour aider le dialogue et la collaboration, il faut donc faire atténuer les peurs et les idées reçues.


Par ailleurs, dans la relation victime - agresseur, il peut arriver que celui qui est présenté comme l’agresseur se retrouve finalement dans une position de victime face précisément à celui qui se considère comme victime.

Les rapports de force s'inversent, et pèsent sur chacun des protagonistes finissant par les détruire respectivement.

Seul un tiers neutre pourra les aider à déconstruire ce contexte vicieux et toxique.

Un tiers neutre et non un acteur de l'entreprise, manager, RH, ou représentant du personnel qui bousculera la place du sauveur du triangle de Karpmann.


suite du débat au Café Médiation de jeudi 6 mai 2021 à 8h30,

en visio : inscription par mail : gaelle-walker@orange.fr

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre site