top of page

La médiation de couple


pour intervenir en prévention des conflits familiaux…

et des conflits dans les organisations...


En médiation familiale, comme en médiation du travail, habituellement c’est quand tout va mal et que tout est fini que l’on fait appel au tiers pour éteindre l’incendie, pour tenter d’éviter les dégâts, et se sortir de ce qui nous semble être une impasse.

Or c’est en amont du conflit aussi que peut intervenir le médiateur, quand les tensions émergent juste, et que le couple ne veut pas les laisser s'installer et grossir jusqu'à ne plus pouvoir les éviter.

Au moment où les personnes prennent conscience d'un dysfonctionnement, ou d’une incompréhension ou encore une déstabilisation des fondements qui avaient été à l'origine du couple, ces tensions peuvent être liées à une désorganisation de la structure du couple et d’une dégradation du climat.

Les choix finissent par se contredire, les besoins s'expriment sur des plans différents… Bref, cet équilibre et cette harmonie qui avaient permis à nos deux protagonistes d'unir un destin dans des engagements communs, il faut bien admettre qu'il n'existe plus !


Pourquoi les couples à ce moment se tournent de plus en plus vers un médiateur plutôt qu’un thérapeute de couple ?

Ces deux professionnels ont des rôles très proches, et interviennent sur des problématiques identiques.

Ce qui va déterminer l’intervention de l’un ou de l’autre est le besoin formulé par les personnes elles-mêmes :


- si le couple se questionne sur ses sentiments et ses choix de couple :« Pourquoi je suis avec toi ? Et pourquoi je voudrais rester ? Ai-je envie de rester vivre avec toi ? Quelle est la nature de mes sentiments ?

Le thérapeute familial peut accompagner ces questionnements individuels par un travail psychologique. Il fait avancer les personnes individuellement sur leurs propres difficultés liées à leur sensibilité, et à leur histoire personnelle. Le médiateur par contre n’est pas formé ni outillé pour cela.


- Si le couple exprime un besoin plus pragmatique et concret, et qui questionne plus la relation que le comportement individuel de chacun : « Comment mieux communiquer? Et pourquoi la communication est rompue ? Que se joue-t-il dans la relation ? Quelle place chacun occupe dans le couple ?" Le médiateur accompagne les personnes sur l'interaction, et le comportement de la relation ; il les aide à formuler en collaboration ce qu'ils peuvent mettre en œuvre pour en modifier le fonctionnement.

Le médiateur permet aux personnes de réfléchir sur la place dans le couple. Comment chacun se sent par rapport à cela ? Quel besoin ? Les réponses se trouvent dans la collaboration engagée entre les personnes, dans cet espace de dialogue accompagné et sécurisé par le médiateur.



C’est la médiation de couple, et c’est efficace !

En famille, mais aussi au travail : même si la notion de couple ne sera pas forcément évoquée dans les organisations, les interactions professionnelles fonctionnent souvent sur les mêmes schémas !


En quoi consiste alors cet accompagnement :

  1. Mettre des mots sur des modes de communication qui ne facilitent pas le dialogue, et que pourtant on utilise quotidiennement, c’est la première étape du processus. Quand on les a identifiés, on les remplace par d’autres modes de communication dit facilitants, et cela apporte rapidement de l’apaisement dans les rapports.

  2. Dans un deuxième temps, ou parallèlement en fonction du besoin des personnes, le processus les aide à discerner le fond des tensions, des contradictions, et des ressentiments installés : le nœud du problème, le cœur des animosités va ressortir rapidement au gré des échanges : un partage des places mal défini, ou pas défini, une prise de pouvoir, d'autorité, un déséquilibre des engagements… et là aussi, le tiers neutre apporte les outils pour aider à qualifier et accompagner dans la collaboration à la recherche de solutions.

La posture neutre et surtout sans jugement et sans schéma social préétabli permet aux personnes de mettre en évidence les points de désaccord, et chercher ensemble la façon de les surmonter.


Ca vous parle ? Vous vous sentez concerné? alors quand souhaitez-vous commencer ?


Déroulé du processus de médiation de couple :

- 1 entretien d’information

- 2 entretiens individuels (environ 1h)

- 3 à 4 entretiens communs (en moyenne) selon le besoin des personnes

Posts récents

Voir tout

Comments


Abonnez-vous à notre site
bottom of page